Tout savoir sur les pétroliers

Le pétrole est une substance chimique cachée dans le sous-sol ou dans la mer. Son extraction ainsi que son transport nécessitent des matériels adéquats. Dans ce sens, plusieurs navires et notamment les pétroliers ont été conçus pour faciliter la distribution de ce produit. Découvrez ici tout ce que vous devez savoir des pétroliers.

Qu’est-ce qu’un pétrolier ?

Défini comme un navire, le pétrolier assure le transport du pétrole et de ses dérivés (essence). S’il s’agit d’un autre hydrocarbure, le navire est désigné par un autre nom. Ainsi, on parle du méthanier et du chimiquier respectivement pour le transport du gaz naturel et des substances chimiques. Toutefois, ces navires sont surnommés tankers (citernes) ou supertankers s’ils sont de grande taille.

Les navires transportant le pétrole brut sont les plus géants, excédant les 100.000 tpl. Par contre, ceux transportant les produits chimiques sont les plus petits. De nos jours, vous pouvez compter environ 10.000 pétroliers opérationnels. Alors, en fonction des produits et de leurs tailles, il est possible de classer les pétroliers en plusieurs catégories.

Classification des pétroliers en fonction de la substance transportée

Pour le transport d’une substance, il faut un navire approprié.

Les pétroliers de brut

Il s’agit des bateaux qui transportent le pétrole brut de son lieu d’extraction jusqu’aux raffineries. Ces navires sont les plus grands et parcourent une grande distance avant d’atteindre leur destination.

Les pétroliers de produits raffinés

Ici, il est question des navires transportant les hydrocarbures dérivés du pétrole. Dans cette catégorie, vous pouvez trouver des transporteurs d’essence, de kérosène, de lubrifiants, etc. De même, il existe des navires qui transportent les déchets de raffinage. La majorité de ces pétroliers sont plus petits et parcourent de courtes distances.

Classification des pétroliers en fonction de leur taille

Comme nous l’avons mentionné un peu plus haut, les pétroliers se distinguent par leur taille. Nous avons de ce fait le supertanker qui transporte sur de grandes distances et le pétrolier classique. Ce dernier achemine les substances pétrolières sur une distance moyenne. En dehors de ces deux navires, nous avons les suivants.

Les ravitailleurs et les pétroliers d’atténuation

Ces deux navires ont pour rôles respectifs le ravitaillement et l’allègement des pétroliers trop volumineux. Lorsque ces derniers sont incapables d’accéder à certains terminaux, ils partent à leur rescousse. Ils sont équipés de matériels spécifiques favorisant l’amarrage à couple et le transfert du pétrole. D’autres navires de ce genre ont la possibilité de se rapprocher de la zone pétrolière.

Les transporteurs côtiers

Ces types de navires sont destinés à transporter des substances inflammatoires tout au long des côtes. Ils sont conçus sur des dimensions précises pouvant leur permettre de rouler dans les passages serrés.

Les barges

Enfin, on retrouve généralement ces types de bateaux en Amérique du Nord. Elles servent à transporter 60% des produits. Les barges sont poussées ou tirées par un tireur.

Qu’entendons-nous par double coque ?

De façon brève, il existe des navires à coque simple et à coque double. Autrement dit, il s’agit des pétroliers à double fond et double coque situés au-dessus des flancs. En effet, dans cette notion, les cales sont laissées au contact direct avec la mer. Les deux enveloppes sont séparées l’une de l’autre par une distance de deux mètres. Ces enveloppes empêchent le pétrole de se déverser dans la mer en cas de dommages.

Quel est le principe de la double coque ?

Bien que le principe de la double coque soit répandu, il est plusieurs fois remis en cause. Suit à l’accident de l’Exxon Valdez en Amérique, le vote de l’Oil Pollution Act a imposé le recours à la double coque. Ce principe est devenu une condition que tous les pétroliers doivent respecter avant d’entrer dans un port américain. Ainsi, les navires à simple coque ne sont plus autorisés. De plus, cette solution a permis de suspendre l’utilisation des vieux pétroliers.

Cependant, pour les personnes qualifiées, notamment les experts, les pétroliers à double coque présentent plusieurs inconvénients. Il s’agit :

  • De l’augmentation du poids et de la taille du navire ;
  • De l’augmentation de l’espace à protéger et à inspecter ;
  • Des difficultés d’entretien.

Par ailleurs, les professionnels ont remarqué que les petites fissures peuvent être responsables de l’échappement des produits gazeux. Sans doute, ces hydrocarbures peuvent transformer le pétrolier en « bombe ambulante ».

Quelles sont les différentes tailles de pétroliers qui existent ?

Si les navires sont classés par taille, c’est parce qu’il y en a plusieurs. Dans un premier temps, nous avons le jumbo, le suezmax, le panamax et le malaccamax. Ces différents navires peuvent contenir respectivement 5000, 150.000, 79.000 et 300.000 tonnes d’hydrocarbures. De plus, parmi les pétroliers, certains sont plus grands.

Du VLCC ou Very Large Crude Carriers

Celui-ci peut contenir entre 150.000 et 320.000 tonnes. Ce navire ne transporte que du pétrole brut en direct de l’Europe, l’Amérique et l’Est-Asiatique. Actuellement, la majorité de ces pétroliers n’existent plus.

De l’ULCC ou Ultra Large Crude Carriers

Ce type de navire est capable de contenir plus de 320.000 tonnes de substance. Les ULCC ont été construites dans les années 70, mais à cause de la crise pétrolière, ils ne sont plus opérationnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.