taux de rupture

Le taux de rupture

Définition du taux de rupture

Le taux de rupture est également connu comme le taux de rupture de stock. Il s’agit d’un indicateur qui permet de mesurer l’efficacité d’un dispositif logistique et ou d’une chaîne d’approvisionnement (supply chain).

Intérêt du taux de rupture

Le taux de rupture permet de manière indirecte, de mesurer la satisfaction des clients. En effet un bon taux de rupture signifie que vous disposez en stock des produits dont vos clients ont besoin.

stock tampon dans un entrepot

Impact du taux de rupture

Les ruptures de stock ne sont jamais bons pour une entreprise. Cela est valable aussi bien à court terme qu’à moyen terme.
En effet, lorsque vous avez une rupture de stock, cela représente avant tout une perte de chiffre d’affaires pour vous. Cela engendre aussi du mécontentement pour vos clients qui peut-être iront trouver un autre fournisseur qui lui pourra fournir le produit.
Par conséquent avoir une gestion optimale de ses stocks est indispensable si vous souhaitez pouvoir conserver vos clients. C’est pour cela que le taux de rupture est un très bon indicateur afin de savoir si votre gestion de la logistique et de votre chaîne d’approvisionnement est bon.
Il peut être mesuré soit sur un produit en particulier, soit sur une gamme large de produits. Idéalement il est même conseillé de mesurer de manière individuelle et collective le taux de rupture. Cela permet d’avoir une analyse plus fine.

Calcul du taux de rupture

Un taux de rupture élevé signifie des ruptures de stock importantes. Ainsi déterminer la bonne quantité de produit à détenir en stock vous permettra de limiter voire d’anéantir complètement les risques de rupture de stock.
Au plus le produit et coûteux, au plus les ruptures de stock vous avoir un impact important sur votre entreprise. Il en est de même si les produits sont critiques pour vos clients. En effet si vous les privez d’un produit indispensable pour eux, il est probable qu’ils aillent chez un concurrent pour le trouver.

Il est recommandé de différencier les produits en trois catégories.
La première catégorie concerne les produits critiques. Ils doivent représenter environ 20 % de votre stock. Il s’agit des produits pour lesquels vous ne pouvez absolument pas vous permettre d’avoir des ruptures de stock.
La seconde catégorie concerne les produits dit intermédiaires. Ils doivent représenter environ 25 % des produits contenues dans votre stock.
Le solde concerne les produits dits secondaires pour lesquels l’impact d’une rupture de stock est moindre.

La formule de calcul du taux de rupture est la suivante : nombre de commandes qui n’ont pas pu être livrer au client / la quantité totale de commandes.

Si vous souhaitez connaître le taux de rupture pour un produit en particulier, il faudra donc diviser le nombre de commandes de ce produit que vous n’avez pas pu livrer par le nombre total de commande pour ce produit.
Si vous souhaitez connaître votre taux de rupture au global vous divisez toutes les commandes non honoré par la quantité totale de commande que vous avez reçu.

calcul du taux de rupture

Comment améliorer son taux de rupture ?

Il existe de nombreuses façons d’optimiser son taux de rupture.
Tout d’abord, une des solutions les plus simples est de créer des stocks tampons. En effet ces stocks vont vous permettre de réagir si le marché est volatile. Le stock tampon est d’autant plus intéressant si le délai d’approvisionnement pour les produits que vous vendez est important. En effet un produit dont le temps d’approvisionnement est long permettra moins de réactivité qu’un produit dont le temps d’approvisionnement et court.

Il convient aussi de bien observer la saisonnalité possible des ventes. En effet certains produits sont particulièrement vendu à une époque. Si l’on prend l’exemple de bonnets, ceux-ci sont probablement beaucoup plus vendus en hiver qu’en été. Ainsi il est pertinent de constituer un stock tampon plus important avant le début de l’hiver afin de pouvoir résister à une consommation non prévu.

Il existe bien entendu des logiciels de logistique, souvent appeler logiciel WMS qui permettent d’optimiser les stocks, et ainsi de réduire le taux de rupture. Ce type de logiciel est généralement assez coûteux, mais peux vous faire faire de grosses économies, surtout si vos produits sont coûteux.

Attention également à ne pas avoir tendance à sur stocker. En effet, si vous stockez énormément de produits, votre taux de rupture sera très bas voir inexistant. Néanmoins cela va impliquer des gros frais de stockage, et énormément de capital non exploité.
Une gestion fine de votre stock, est donc la clé pour une logistique réussie.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.