Quels sont les types de logistique ?

La logistique désigne l’ensemble des phases intervenant dans la fabrication d’un produit jusqu’à sa consommation. C’est un véritable service à part entière pour les grandes et moyennes entreprises. Elle permet d’assurer une meilleure gestion des marchandises et de tous les flux qui leur sont liés. Il s’agit d’un secteur d’activités complexes qui se divise en quatre différentes parties. Si vous souhaitez avoir une maîtrise parfaite des différents types de logistique afin de mieux gérer votre entreprise, voici un contenu qui saura vous plaire.

La logistique liée aux achats

La logistique des achats concerne la gestion des approvisionnements utiles à la vente ou à la production. Il peut être question de produits finis, semi-finis et de matières premières. Le rôle de cette partie de la logistique est d’assurer la continuité et la fiabilité des flux de marchandises. Cela s’effectue depuis l’entrepôt du fournisseur jusqu’à la réception par le demandeur.

En termes de logistique, la fonction achat vise deux principaux objectifs. Il s’agit de la fiabilité des fournisseurs et de l’achat aux meilleurs tarifs. Il existe trois différentes méthodes pour gérer le flux des approvisionnements entrants. Il s’agit du :

  • Just-in-time : ici, la marchandise requise est livrée au moment où elle sera utile pour la production, pas avant ;
  • synchrone à la production : l’approvisionnement est planifié pour anticiper les besoins de production ;
  • stock de sécurité : il correspond au niveau de stock complémentaire détenu par un entrepôt pour faire face aux aléas de production.

Pour que la logistique des achats soit efficace, il est important de prendre en compte une série de variables. Parmi elles se trouvent la sélection des fournisseurs, les quantités de stock utilisé, les unités de charges utilisées pour le stockage. À cela s’ajoutent les variables liées au transport et à la manutention de la marchandise.

La logistique liée à la production

La logistique de production ou industrielle englobe l’ensemble des processus qui interviennent à partir de l’achat des matières premières jusqu’à la fabrication du produit fini. Pour mieux la gérer, une entreprise peut mettre en place deux systèmes de production. Il s’agit en premier lieu de la fabrication en flux poussés.

Encore appelé système push, cette méthode permet à l’entreprise de fabriquer les produits à l’avance et de les stocker dans un entrepôt. Ensuite, il y a la fabrication sur commande ou système pull. Cette méthode permet de fabriquer le produit uniquement lorsque la commande du client est validée. La fonction première de la logistique industrielle est de réduire le lead time de production.

La logistique de distribution de produit

Elle est encore reconnue sous le nom de logistique de transport. Elle permet d’assurer le cheminement rapide et efficace d’un bien ou d’un produit jusqu’au client. En effet, il est inutile d’avoir un article attrayant, fonctionnel et à bon prix s’il ne peut parvenir au destinataire dans les délais. La logistique de transport peut être directe, indirecte ou multicanal.

Dans le premier cas, le fabricant se charge de distribuer directement le produit de son entreprise aux consommateurs finaux. Dans le cas d’une logistique de distribution indirecte, l’article ne va pas au client final, mais aux grossistes ou aux détaillants. Ces derniers se chargent de la vente et de la livraison au consommateur final.

La distribution multicanal quant à elle n’est qu’une association des deux précédentes options. Ainsi, l’entreprise peut à la fois posséder sa propre boutique en ligne et être présente sur les places de marché comme Amazon, Cdiscount, etc. La logistique de distribution intervient juste après la fabrication du produit. Elle prend en compte le transport, le stockage, la préparation de commande et la livraison au client.

La logistique du système inverse

La logistique inverse est l’ensemble des mesures et des processus visant à la gestion des remboursements et des retours des produits. Dans cette catégorie se trouvent deux principaux volets. Il s’agit de la logistique des retours et celle des déchets. La première est la plus courante et celle qui a le plus progressé grâce au commerce en ligne.

La logistique des retours permet de traiter les commandes retournées aux centres de distribution. Le second volet de cette catégorie concerne le recyclage, le traitement et la valorisation des déchets. L’objectif de la logistique des déchets est de pouvoir en tirer profit. Dans le cas contraire, l’entreprise se charge de les détruire pour éviter de nuire à l’environnement.

Une logistique inverse performante fait intervenir les mêmes activités que celles retrouvées dans n’importe quelle opération logistique. Toutefois, elle nécessite une planification plus adéquate afin d’éviter qu’elle n’interfère avec d’autres opérations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.