Quels sont les effets d’une taxe carbone ?

En matière de changement climatique, il y a maintenant un coût à payer. C’est ce qu’on appelle une taxe sur le carbone. Cette dernière stipule que toute personne qui émet du CO2 via le carburant, le gaz naturel ou d’autres moyens industriels doit payer une redevance. Cette taxe se prélève selon un prix fixe par tonne de dioxyde de carbone produite. Voulez-vous savoir plus sur ce sujet ? Lisez ce qui suit et vous saurez quels sont les effets de cette taxe de carbone.

Financement des mesures supplémentaires de protection du climat

Des mesures supplémentaires de protection du climat pourraient être financées avec les recettes d’une taxe sur le CO2. En effet, cela inclut la promotion de technologies économes en énergie, telles que le développement des piles à combustible.

Par ailleurs, cette taxe de carbone est également utilisée pour fournir des bornes de recharge pour les voitures électriques. Ensuite, cela pourrait permettre de promouvoir aussi l’attractivité de la marche et du vélo. En somme, il s’agit des investissements dans des mesures efficaces en matière de carbone comme des rénovations énergétiques et l’utilisation d’énergies renouvelables.

Injustice pour les pays en développement et qui émettent moins de CO2

La décision d’imposer un prix du carbone aux pays avec des ressources limitées et aux faibles émissions de carbone peut être injuste. Les membres de l’Union européenne, par exemple, représentent 9 % des émissions mondiales de carbone, tandis que les États-Unis et la Chine représentent 41 %.

Cependant, si des taxes sur le carbone devaient être exigées aux pays membres de l’UE, cela apparaîtrait comme une injustice, qui pourrait inciter les entreprises à partir. Ceci parce que leurs émissions de carbone sont bien inférieures à celles des géants mondiaux.

Production de recettes supplémentaires et réduction de déficit

Une taxe sur le carbone pourrait générer des revenus importants tout en réduisant le déficit budgétaire. La manière dont ces fonds seront utilisés relèvera en fin de compte d’une décision politique. Une partie de la taxe est reversée aux consommateurs sous forme de dividende. Elle est également réinvestie dans des projets liés au climat, comme la promotion des technologies à faible émission de carbone. La recherche économique suggère d’utiliser les revenus pour réduire les impôts existants sur le travail et le capital. Tout cela a le potentiel de réduire les coûts économiques tout en générant des avantages pouvant améliorer l’économie.

En effet, une augmentation des revenus encourageant la réduction des impôts, permet aux consommateurs et aux entreprises de travailler et de produire plus. En conséquence, l’économie et le développement du pays en bénéficieront. En raison des faibles taux d’imposition, le coût de production des biens et services est plus faible. Cela réduit les coûts de compétitivité des industries nationales. De plus, les effets de divergences fiscales entre les prix du carbone et les facteurs de production sont réduits.

Augmentation du prix de l’essence et de l’électricité

La taxe sur le carbone augmentera le coût des carburants à base de carbone, obligeant les entreprises à passer à l’énergie propre. Il s’agit notamment de l’énergie solaire, l’énergie éolienne et les sources hydroélectriques. La taxe de carbone aide donc les entreprises à déterminer les méthodes les plus rentables de réduction des émissions de carbone. C’est une meilleure solution pour les économies de marché que la réglementation gouvernementale.

En effet, la taxe sur le carbone augmentera également le prix de l’électricité. Les consommateurs deviendront ainsi plus économes en énergie, ce qui réduira encore plus les émissions de gaz à effet de serre.

Impact sur les personnes à faibles revenus

Les ménages à faible revenu consacrent une plus grande proportion de leur revenu à l’énergie que les ménages à revenu élevé. Ainsi, l’augmentation du coût de l’énergie peut avoir un impact plus important sur les personnes à faible revenu. Donner une part du produit d’une taxe carbone aux ménages à faible revenu pour compenser la hausse des coûts de l’énergie. Cela peut aider à garantir que la taxe n’affecte pas de manière disproportionnée les pauvres.

En somme, la taxe carbone est mise en place pour réduire la demande de sources d’énergie à fortes émissions (telles que le charbon et le pétrole). Ainsi, il y a des sources d’émissions moins intenses (telles que les énergies renouvelables et le gaz naturel) qui sont adoptées. La taxe de carbone permet également une plus grande progressivité fiscale et une croissance des revenus permettant l’amélioration économique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.