Quelles sont les différentes méthodes de gestion des stocks ?

Dans les entreprises, vous retrouverez plusieurs types de stocks. Il s’agit entre autres des types cyclique, saisonnier, physique et en transit. Cela dit, il convient de préciser que ces derniers doivent être gérés efficacement. Ce faisant, vous bénéficierez de l’économie des coûts et de la diversification commerciale. Pour y parvenir, sachez que vous pouvez envisager de multiples alternatives. Découvrez ici les différentes méthodes pouvant vous aider à gérer les stocks.

Le réapprovisionnement calendaire

Le réapprovisionnement calendaire consiste à lancer des commandes bien déterminées suivant une date précise. Cela est fait selon un contrat soigneusement défini à la fois par l’acheteur et le fournisseur. Celui-ci implique plusieurs variables. L’accord sert à choisir les modalités de livraisons notamment les jours auxquels l’entreprise recevra ses commandes. De même, la méthode de réapprovisionnement calendaire présente certaines spécificités. En effet, elle n’est pas idéale à toutes les entreprises.

Si vous disposez d’une structure véritablement active, c’est la meilleure option qui s’offre à vous. Le réapprovisionnement calendaire est largement accessible. Vous n’avez pas besoin d’un gros budget pour vous y mettre. De plus, il allie à la perfection simplicité, économie et bonne organisation. Néanmoins, il implique plusieurs processus administratifs dans le cas du non-respect des modalités du contrat avec le fournisseur.

Le réapprovisionnement à la commande

Outre le réapprovisionnement calendaire, il existe aussi des formules à la commande. À ce niveau, l’entreprise va passer des masses de marchandises changeantes. Elles sont faites en guise des ravitaillements de grandes envergures. Cela concerne aussi bien les quantités de marchandises que les dates d’achat.

Que vous soyez particuliers ou professionnels, le réapprovisionnement à la commande ne manquera pas de répondre à vos attentes. Il permet de mieux gérer les capitaux de l’entreprise. Cependant, avant de vous y lancer, il est impératif de passer en revue les enjeux de votre entreprise. Par ailleurs, il convient de préciser que la méthode de ravitaillement à la commande dispose d’un certain nombre de limites. Il est souvent plus difficile de trouver un fournisseur pouvant accepter ce contrat.

La méthode de recomplètement

Pour l’approche par le recomplètement, vous devez définir préalablement votre niveau de stocks. Vous ferez cela en choisissant la limite supérieure. Une fois le niveau établi, le chargé des stocks de l’entreprise peut lancer la commande. Il doit demander une quantité de marchandises pouvant permettre d’atteindre votre degré de stockage. Pour cela, vous devez optimiser vos commandes suivant un temps précis. Notez que la technique de recomplètement permet de mettre une régularité véritable dans les stocks.

La méthode du point de commande

La gestion à point de commande est encore dénommée la méthode juste à temps. Cette dernière implique plus d’une modalité. En effet, la quantité de marchandises reste invariable. Cependant, la date à laquelle le chargé des stocks doit passer la commande peut varier. La méthode du point de commande fonctionne avec le principe du stock critique. Elle limite les insuffisances dans les stocks. Du fait de la fluctuation relative à cette méthode, vous avez la possibilité d’opter pour des indicateurs de sécurité.

La méthode de prévision de la demande

La technique de prévision de la demande permet d’anticiper le type de consommation des futurs acheteurs. Pour ce faire, l’entreprise se base sur les données historiques du marché. En recourant à la prévision de la demande, vous pouvez choisir d’utiliser soit des techniques qualitatives ou quantitatives. La première variété est conditionnée par la prise en compte des avis relatifs aux spécialistes du commerce. Par ailleurs, la deuxième variété prend en considération les données du marché.

La prévision qualitative est classée entre autres en des méthodes de sondage d’opinion et de comparaison. La prévision quantitative regroupe de son côté les techniques des moyennes glissantes, de décomposition et de lissage exponentiel. Toutefois, sachez que vous avez la possibilité de lier les deux techniques de prévision de la demande.

Le drop shipping

Lorsque vous recherchez une méthode de gestion des stocks largement répandue, vous devez opter pour le drop shipping. Si vous faites de l'e-commerce, celui-ci constitue un excellent atout. Avec le drop shipping, les fournisseurs se chargent de vous livrer les commandes de vos abonnés. En réalité, ici, l’entreprise ne dispose pas de stock à son compte. Vos fournisseurs s’attardent sur la gestion de la partie logistique liée à votre structure.

Il existe bien d’autres méthodes de gestion des stocks que vous pouvez choisir. Vous retrouvez entre autres :

  • l’approche par l’inventaire,
  • la méthode nommée dernier arrivé-premier sorti,
  • la technique qualifiée de premier entré-premier sorti.

Vous savez à présent les diverses méthodes de gestion de stocks.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.