Les bornes de recharge : le plus gros facteur bloquant pour les poids-lourd électriques

Dans le but de réduire les émissions du gaz à effet de serre, plusieurs constructeurs automobiles préfèrent désormais mettre en circulation des voitures électriques. Cette innovation concerne aussi bien les voitures à quatre roues que les poids lourds. Cependant, l’émergence de cette dernière catégorie des moyens de déplacement souffre d’un blocage. Il s’agit notamment des bornes de recharge qui ne sont pas encore assez disponibles, ce qui limite l’utilisation des camions électriques. Néanmoins, plusieurs actions sont en train d’être mises en place pour remédier à ce problème.

Manque de stations de recharge pour poids lourd

Le transport des marchandises est un besoin indispensable pour le développement du secteur commercial. Malheureusement, il représente à lui seul 7 % des émissions totales de gaz à effet de serre en France. Compte tenu de cette remarque, l’idéal serait de trouver une solution idoine afin d’avoir une neutralité carbone les années à venir.

C’est dans cet objectif que les poids lourds électriques ont vu le jour. Cependant, leur mise en circulation rencontre encore quelques difficultés. En réalité, si les véhicules légers circulent librement désormais, c’est parce que plusieurs programmes d’installation de bornes de charge publique sont en train d’être mis en place. Conséquence, il devient de plus en plus facile de charger sa voiture électrique pendant un déplacement.

Par contre, ce n’est pas le même constat qui se fait au niveau des poids lourds. Pour preuve, à travers toute l’Europe, il n’existe qu’environ 10 stations de recharge pour camions. Ce nombre est vraiment insignifiant compte tenu de l’effectif de camions déployés pour le transport des marchandises. Cela représente alors un gros facteur bloquant pour ces moyens de transport électrique.

Pourquoi ce manque de stations de recharge pour poids lourd ?

Si les points de recharge des camions ne sont pas suffisants, c’est purement pour des raisons technologiques. En réalité, l’énergie que les poids lourds électriques utilisent pour fonctionner dépasse largement celle des petites voitures. De ce fait, les camions ont besoin d’une batterie vraiment puissante pour bien fonctionner.

Compte tenu de cette différence, les puissances en jeu pour charger un camion électrique sont vraiment importantes. S’il fallait s’en tenir aux infrastructures actuelles destinées aux voitures électriques, un poids lourd pourrait faire des jours avant de se charger.

Bien entendu, cela représente une perte de temps énorme pour le bon fonctionnement des activités. Pour cela, la meilleure option pour remédier à ce manque est de déployer des infrastructures spécifiques. Justement, dans ce cas, plusieurs constructeurs de poids lourd ont pris la décision d’investir sérieusement sur ce problème.

Un investissement de 500 millions de la part de Volvo Group, Daimler Trucks et Traton

Face à cette insuffisance des stations de recharge pour camion, plusieurs constructeurs ont décidé de prendre le problème à bras-le-corps. Ainsi, trois fabricants de poids lourd, notamment Volvo Group, Daimler Trucks et Traton ont pris une initiative importante.

En réalité, ces trois constructeurs ont passé un accord inédit afin de limiter le plus possible cette insuffisance des points de recharge. Ainsi, le lundi 5 juillet 2021, les trois entreprises ont annoncé leur collaboration pour la création d’une joint-venture destinée à développer un réseau de bornes de recharges pour camions.

Avec cette collaboration, les fabricants de poids lourd espèrent créer dans toute l’Europe, un réseau de recharge public haute performance uniquement réservé aux camions électriques et autocars longue distance. Ainsi, d’ici 2027, ces trois entreprises ambitionnent mettre en place 1 700 points de recharges pour poids lourd.

Pour atteindre cet objectif, les estimations ont fixé le prix à payer à 500 millions d’euros environ. Toutefois, les constructeurs comptent sur la participation, l’aide ou le financement des pouvoirs publics pour leur permettre de mieux appuyer le projet.

Le programme ADVENIR de l’association Avere-France

En dehors des constructeurs de poids lourd, plusieurs associations ont aussi pris des initiatives dans ce contexte. En mai 2021, l’association Avere-France a annoncé le lancement d’une nouvelle prime. Son objectif consiste à faciliter l’installation de plusieurs stations de recharge pour les flottes de poids lourds électriques.

Concrètement, le programme ADVENIR « Point de recharge sur parking privé à destination de flottes de véhicules poids lourd » visait à octroyer aux entreprises des primes par point de charge. Cependant, le montant de cette aide peut varier selon l’envergure du projet et plusieurs autres conditions.

Paccar Parts avec ses bornes de recharge universelles

Toujours dans le but d’augmenter le nombre de points de charge, Paccar Parts a aussi mené des actions dans ce sens. Il avait lancé dans le monde des stations de recharges pour poids lourd compatible à plusieurs marques. De ce fait, les camions électriques Kenworth, Peterbilt, DAF et bien d’autres peuvent parfaitement se servir de ces stations pour se charger.

De plus, les stations disposent de plusieurs niveaux de charge allant de 20 à 350 kW de puissance de charge. De même, les points de charge se servent de chargeurs rapides CC d’une puissance avoisinant les 920V CC. Grâce à cette solution, la recharge des camions électriques ne sera désormais qu’une question de minute avant de se remettre en route.

Compte tenu de ces explications, il paraît alors clair que les stations de charge des camions électriques sont vraiment en manque. Conscient de cette insuffisance, plusieurs constructeurs et associations ont mis en œuvre de nombreuses actions afin d’améliorer la situation. Il n’existe donc aucun doute que le problème sera entièrement réglé dans les années à venir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.