La location de voitures : la solution idéale pour offrir plus de flexibilité aux entreprises

La voiture professionnelle est l’un des équipements indispensables, mais aussi les plus coûteux pour une entreprise. Entre entretien, réparation, assurance et taxe, la société consacre des fonds importants pour le déplacement de ses collaborateurs chaque mois. En plus, elle doit s’occuper de la revente et de l’achat de nouveaux engins au bout de quelques années. Néanmoins, il existe une solution pour éviter tous ses tracas : la location de véhicules professionnels. Quels sont ses atouts ? Comment cela fonctionne-t-il ? Explications.

Les avantages de la location d’automobile en entreprise

Afin de se prémunir des risques et des contraintes inhérentes à la possession d’un véhicule, il est mieux de miser sur une location. En plus d’être simple, cette solution offre plus de flexibilité.

Gestion de flotte efficace et facile

Gérer un parc automobile n’est pas toujours simple. Pour les entreprises qui emploient beaucoup de véhicules au même moment, la tâche est encore plus ardue. Elle requiert notamment un certain nombre de connaissances techniques. Souvent la création d’un poste exclusif à cet effet est indispensable. Ce qui nécessite un investissement important, tant dans l’emploi d’un gestionnaire que dans la mise en place d’un dispositif adéquat.

La location d’automobile apparaît alors comme l’option la plus avantageuse. En effet, en plus de faciliter la gestion du parc de l’entreprise, elle dédouane celle-ci d’un certain nombre d’obligations. Concrètement, l’embauche d’un gérant devient inopportune. Qui plus est, l’entreprise a désormais la garantie de disposer d’une flotte modernisée, et cela, en permanence. La société de location s’assure que les véhicules sont équipés des dernières technologies, répondant ainsi aux nouvelles exigences légales.

Par ailleurs, un établissement qui loue des véhicules à des fins professionnelles se retrouve privé des problèmes de superfluité ou de manque d’appareil de déplacement. Il dispose dans son parc, le nombre exact de véhicules dont il aura besoin au cours du mois.

L’entretien n’est plus un problème

L’une des implications de l’achat d’une automobile est le suivi régulier de son état. Il faut constamment effectuer des diagnostics afin de se prémunir d’éventuelles pannes. Les coûts de réparation et de changement des pièces défectueuses sont alors à la charge de l’entreprise. Celle-ci prévoit à cet effet, un budget qui parfois, peut être exorbitant au point de paralyser son action dans des domaines bien plus importants.

Dans le cas d’une location, l’établissement locataire n’a pas à se soucier ni de l’entretien du véhicule ni de son suivi technique. Il ne prend donc en charge aucuns frais, si ce n’est celui du bail lui-même. Cela lui permet de maîtriser son budget et d’éviter les mauvaises surprises.

La fiscalité est allégée

Acheter des véhicules professionnels, c’est immobiliser de l’argent qui aurait pu être rentabilisé s’il était investi dans d’autres secteurs. Aussi, il faut souligner que cette action n’offre aucun avantage fiscal. Si la location est synonyme de versement mensuel d’un loyer, cela constitue une charge déductible des bénéfices imposables. Pour les véhicules utilitaires dépourvus de banquette arrière par exemple, 100 % des loyers sont déduits.

L’entreprise paie alors moins d’impôts lorsqu’elle emploie des voitures louées que si elle avait acheté ses propres automobiles. En outre, au même titre que l’achat d’un véhicule, la location offre la possibilité de récupérer la TVA dans les conditions fixées par la loi.

Les formules de location

Il existe diverses formules pour louer un véhicule à des fins professionnelles. Les plus plébiscitées sont la location moyenne durée et la location longue durée.

La location moyenne durée

Cette formule représente la meilleure option pour une entreprise dont le besoin en voiture n’est pas récurrent. En plus d’offrir plus de flexibilité, la location moyenne durée est la plus économique. De ce fait, la société locataire ne paie que pour ce qu’elle consomme. Par ailleurs, les véhicules sont immédiatement mis à la disposition de celle-ci dès qu’elle effectue une réservation, et ce, quel que soit le nombre demandé.

Néanmoins, il faut noter qu’au fur et à mesure que la demande s’agrandit, l’envolée des prix se fait ressentir. Vu qu’il n’est pas possible de souscrire à un prêt dans le cadre d’une location moyenne durée, l’établissement fait tout seul face aux charges. En outre, le règlement des factures se fait en une seule fois. Ce qui d’ailleurs n’inclut pas les frais supplémentaires dus aux dépassements des limitations kilométriques.

La location longue durée

La location longue durée permet à l’entreprise de disposer des véhicules dont elle a besoin en permanence tant que son bail est toujours en cours. Ses mensualités ne sont donc pas assujetties à des variations kilométriques. Le tarif mensuel est de ce fait invariable, peu importe si l’engin a été utilisé ou non. Afin de profiter de la quasi-totalité des avantages initialement énumérés, opter pour un contrat longue durée peut être une bonne option.

Néanmoins, pour cette solution, une insuffisance majeure est à déplorer. Il s’agit notamment du manque de flexibilité. Dès que le contrat est signé, la résiliation entraîne le paiement d’une indemnité dont le montant varie en fonction de la durée restante. Ainsi, sauf cas de force majeure, l’entreprise locataire est tenue d’aller au bout de ses engagements. Il en va de même pour la société qui vend ses prestations de location.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.