incoterms

Les incoterms

Définition des incoterms

Pour faciliter le commerce dans le monde, la Chambre de commerce internationale (CCI) publie un ensemble d’Incoterms, officiellement connus sous le nom de termes commerciaux internationaux. Reconnus dans le monde entier, les Incoterms évitent toute confusion dans les contrats de commerce extérieur en clarifiant les obligations des acheteurs et des vendeurs.
Les parties impliquées dans le commerce national et international les utilisent couramment comme une sorte de sténographie pour mieux se comprendre et comprendre les termes exacts de leurs accords commerciaux. Certains Incoterms s’appliquent à tout moyen de transport, tandis que d’autres s’appliquent strictement au transport par voie d’eau.

Comprendre les Incoterms

La Chambre de commerce internationale (CCI) a élaboré les Incoterms en 1936 et les met à jour périodiquement pour les adapter à l’évolution des pratiques commerciales. La mission de la CCI est de promouvoir l’ouverture des marchés et d’assurer la prospérité économique mondiale par le commerce. La mission de la CCI est de promouvoir l’ouverture des marchés et d’assurer la prospérité économique mondiale par le commerce. Parce qu’elle est une organisation commerciale en réseau qui touche plus de 45 millions d’entreprises dans 100 pays, la CCI est considérée comme ayant une expertise inégalée dans l’établissement de règles pour guider le commerce international. Bien que l’adhésion à ses Incoterms soit volontaire, les règles établies par la CCI sont couramment utilisées par les acheteurs et les vendeurs dans le cadre des transactions commerciales.

Les Incoterms constituent un ensemble universel de règles et de directives qui contribuent à faciliter le commerce. En substance, ils fournissent un langage commun que les commerçants peuvent utiliser pour fixer les conditions de leurs échanges. Les acheteurs et les vendeurs peuvent utiliser les Incoterms dans une variété d’activités nécessaires à la conduite des affaires. Les activités typiques qui requièrent l’utilisation des Incoterms comprennent le remplissage d’un bon de commande, l’étiquetage d’une expédition pour le transport, la rédaction d’un certificat d’origine ou la documentation d’un accord de libre transporteur (FCA).

Règles Incoterms pour tout mode de transport

Parmi les exemples courants de règles Incoterms pour tout mode de transport figurent les règles suivantes : Delivered Duty Paid (DDP), Delivered at Place (DAP) et Ex Works (EXW). Les sept Incoterms pour tout mode de transport sont les suivants :

EXW : Ex Works
FCA : Franco transporteur
CPT : Carriage Paid To
CIP : Port payé et assurance payée jusqu’au destinataire
DAP : Delivered at Place
DPU : Rendu lieu déchargé
DDP : Rendu droits acquittés
DPU indique que le vendeur livre les marchandises à un terminal et assume tous les risques et les coûts de transport jusqu’à ce que les marchandises soient arrivées et déchargées. Après cela, l’acheteur assume les risques et les coûts de transport des marchandises du terminal à la destination finale.

DDP indique que le vendeur assume tous les risques et les coûts de transport. Le vendeur doit également dédouaner les marchandises pour l’exportation au port d’expédition et l’importation à la destination. En outre, le vendeur doit payer les droits d’exportation et d’importation pour les marchandises expédiées sous DDP.

Dans le cadre de l’Incoterm Ex Works (EXW), le vendeur est uniquement tenu de mettre les marchandises à disposition pour un enlèvement sur le lieu d’activité du vendeur ou dans un autre lieu spécifié. Dans le cadre du système EXW, l’acheteur assume tous les risques et les coûts de transport.

En 2010, les deux principales catégories d’Incoterms ont été mises à jour et classées par mode de transport. La première classification s’applique à tout mode de transport, tandis que la deuxième classification ne s’applique qu’au transport maritime et fluvial.

Règles Incoterms pour le transport maritime et fluvial

La CCI dispose de règles Incoterms spécifiques pour le transport maritime et fluvial, telles que le coût, l’assurance et le fret (CIF) et le franco à bord (FOB). Les Incoterms pour le transport maritime et fluvial sont les suivants :

FAS : Franco le long du navire
FOB : Franco à bord
CFR : Coût et fret
CIF : Coût, assurance et fret
Les termes d’expédition franco à bord indiquent que le vendeur livre les marchandises à bord d’un navire désigné par l’acheteur. L’acheteur ou le vendeur peut assumer tous les risques et les coûts de transport selon que les marchandises sont vendues sous le terme FOB point d’expédition ou FOB point de destination.

Les termes coût, assurance et fret (CIF) indiquent que le vendeur doit livrer les marchandises à un port désigné et les charger sur un navire spécifié, en assumant la responsabilité de payer tous les coûts de transport, d’assurance et de chargement. Ensuite, l’acheteur assume les coûts et les risques liés au transport de la cargaison du port désigné à son entrepôt ou à son entreprise.

Que ne couvrent pas les Incoterms ?

Il existe des cas spécifiques que les Incoterms ne couvrent pas. Les Incoterms ne :

traitent pas de toutes les conditions d’une vente
n’identifient pas les marchandises vendues et n’indiquent pas le prix du contrat
ne font pas référence au mode ou au calendrier de paiement négocié entre le vendeur et l’acheteur
le moment où le titre, ou la propriété des marchandises, passe du vendeur à l’acheteur.
Préciser quels documents doivent être fournis par le vendeur à l’acheteur pour faciliter le processus de dédouanement dans le pays de l’acheteur.
Traiter de la responsabilité en cas de défaut de fourniture des marchandises conformément au contrat de vente, de retard de livraison ou de mécanismes de règlement des litiges.
En raison de l’omission de certaines conditions de vente, travailler uniquement avec les Incoterms peut être contraignant. Toutes les parties impliquées dans un contrat doivent s’assurer que tous les cas applicables ci-dessus sont traités avant de signer le contrat. De nombreux problèmes juridiques peuvent survenir si vous ne travaillez qu’avec les Incoterms, c’est pourquoi vous devez tenir compte de toutes les raisons mentionnées ci-dessus pour garantir la fluidité des affaires.

Incoterms 2010 vs. Incoterms 2020

Bien que les Incoterms aient été mis à jour en 2020, il n’y a pas de différences significatives entre la dénomination des deux. Il n’y a eu qu’un seul changement dans la terminologie, à savoir que le terme 2010 Delivered at Terminal (DAT) a été remplacé par le terme 2020 Delivered at Place Unloaded (DPU). Il s’agit d’inclure tous les lieux de déchargement, et pas seulement ceux des terminaux. Dans les deux cas, il y a 11 termes.

Les choses deviennent plus complexes lorsque l’on dépasse les termes eux-mêmes. Par exemple, le montant de l’assurance fret exigé par le terme CIP a été augmenté. Toutefois, cela n’a pas d’effet sur le terme CIF.

Les Incoterms 2020 couvrent les situations où l’acheteur ou le vendeur transportent des marchandises en utilisant leurs propres véhicules. En 2010, il était supposé que ces services étaient fournis par un transporteur tiers. Il y a un changement dans la façon dont la règle FCA est utilisée en conjonction avec une lettre de crédit.

En outre, il y a des responsabilités de coûts liées à la sécurité qui ont été modifiées. Ceux-ci peuvent être associés aux processus de dédouanement à l’exportation ainsi qu’aux processus de dédouanement à l’importation. La révision des Incoterms a précisé que les postes de coûts les plus courants sont ceux associés au transport, qui relèvent de la responsabilité de la partie qui l’organise. Les coûts de sécurité associés au dédouanement à l’exportation seront pris en charge par le vendeur, sauf dans les cas Ex Works. Les coûts de sécurité associés à l’importation seront supportés par l’acheteur, sauf pour les cas DDP.

avantages des incoterms

Avantages et inconvénients des Incoterms

Le plus grand avantage de l’utilisation des Incoterms est la normalisation et la spécificité des aspects complexes du commerce international. Le fait de disposer d’un système qui élimine toute ambiguïté entre les nations a rendu le commerce beaucoup plus simple, notamment lors de la négociation des conditions. Cela permet d’économiser du temps et de l’argent qui auraient auparavant été dépensés pour des avocats qui auraient rédigé des clauses en décomposant les Incoterms dans un langage différent.

Un inconvénient notable des Incoterms est que les acheteurs et les vendeurs ont des préférences différentes lorsqu’ils les utilisent. Par exemple, les vendeurs peuvent choisir le CIF parce qu’ils comprennent mieux leurs expéditions que les acheteurs. L’acheteur, en revanche, peut préférer FOB pour les mêmes raisons. Cependant, les termes eux-mêmes ne sont pas le problème et il s’agit plutôt d’une question de négociation sur les termes à utiliser plutôt que sur la clarté des termes eux-mêmes.

Avantages des incoterms

  • Des termes faciles à comprendre
  • Normalisation internationale
  • Mise à jour et clarification par un organisme international (ICC)

Inconvénients des incoterms

  • Différences entre les préférences de l’acheteur et du vendeur lors du choix des clauses
  • Certaines clauses exposent une partie à des coûts excessifs

inconvenients des incoterms

Les différents incoterms

Les 11 Incoterms sont : Ex Works (EXW), Franco transporteur (FCA), Port payé à (CIP), Port et assurance payés à (CIP), Rendu à destination (DAP), Rendu à destination déchargé (DPU), Rendu droits acquittés (DDP), Franco le long du navire (FAS), Franco à bord (FOB), Coût et fret (CFR), et Coût, assurance et fret (CIF).

Pourquoi les incoterms sont-ils utilisés ?

Les incoterms sont utilisés pour clarifier les termes commerciaux dans le commerce international. Les nombreux avantages des Incoterms l’emportent sur les inconvénients pour la plupart des transactions, c’est pourquoi de nombreux accords commerciaux sont facilités par les Incoterms. Il existe toujours des préférences entre les parties, et les termes eux-mêmes devront être négociés avant de finaliser un accord.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.