Comment fonctionne une chaîne d’approvisionnement ?

Quelques étapes constituent le processus de la chaîne d’approvisionnement d’une entreprise. Chaque élément a pour but d’assurer le flux des services ou des produits finis à la clientèle. Le fait de développer une chaîne d’approvisionnement de façon efficace permet à la société de satisfaire les besoins des clients, mais comment fonctionne la chaîne d’approvisionnement ?

Quels sont les différents éléments de la chaîne d’approvisionnement ?

D’une manière globale, le début de la chaîne d’approvisionnement est marqué par la création des produits à partir des matières premières. Cette phase est assurée par les producteurs et les fabricants. Ensuite, d’autres vendeurs et fournisseurs reçoivent les produits et transforment ces derniers en des produits finis consommés par les clients finaux. Afin de garantir un supply chain efficace et productif, il convient pour les entreprises de cerner quelques éléments indispensables.

En premier lieu, les fournisseurs externes sont ceux qui fournissent des services, des parties d’un produit ou des biens. Ces opérateurs peuvent être des établissements, un professionnel du soutien technologique, une papeterie, un agriculteur laitier, etc.

Quant aux démarches effectuées et aux fonctions internes de la société, le but est d’assurer la production du produit. Pour le cas d’un agriculteur laitier, cet élément de la chaîne d’approvisionnement se traduit par le processus de changement du lait cru en produits finis consommables (fromages, beurre, yaourts, etc.). Les tâches concernent aussi le conditionnement des produits finis.

Les distributeurs externes sont le troisième élément de la chaîne d’approvisionnement. Ils s’occupent du transport et l’expédition des marchandises fournies par le fabricant ou le producteur aux détaillants.

Au-delà des éléments qui composent la chaîne d’approvisionnement, d’autres étapes stratégiques sont aussi à considérer pour assurer le processus de supply chain d’une entreprise.

Planifier le fonctionnement de la chaîne d’approvisionnement

Avant d’établir le processus de chaîne d’approvisionnement, la société doit prévoir son fonctionnement.

Si un établissement commercialise un jouet pour enfants, le dirigeant doit mettre en place une bonne stratégie. Il doit décider si les composants du jouet seront acquis auprès d’un fournisseur ou fabriqués par son entreprise. Si l’établissement choisit de fabriquer tout le produit, il sera amené à trouver le bon prestataire pour lui fournir les bonnes matières premières.

Les équipes de gestion, quant à elles, décident de la manière dont les produits seront fabriqués. Les marchandises peuvent être conçues et conservées en stock. Elles peuvent être également produites sur commande. L’étape d’organisation du supply chain demande la création et la planification des magasins, de l’usine de construction et de l’entrepôt.

Le but est de pouvoir profiter d’un temps de transport et de déplacement optimisé entre les établissements. L’établissement des indices de performance s’avère en outre nécessaire. Plus précisément, les données obtenues sur le marché permettent à l’entreprise de projeter et de perpétuer la production.

Obtenir les biens

Après l’étape de planification du processus d’approvisionnement, l’entreprise doit penser à la conclusion des contrats. De même, elle doit réfléchir à l’établissement des normes pour les paiements et les programmes de livraison.

Pour y parvenir, il est indispensable de mettre en place une stratégie de communication bien élaborée avec l’ensemble des fournisseurs. Cette opération a pour objectif de garantir une meilleure gestion et un bon suivi des stocks dans le but de conserver des stocks convenablement. L’entreprise devrait en outre évaluer le rendement des fournisseurs. Il faut, bien entendu, respecter les exigences de produits et de livraison.

La production et la chaîne d’approvisionnement

À ce niveau, les sociétés doivent procéder à l’essai des produits. C’est à ce stade qu’elles doivent fabriquer, assembler et conditionner les marchandises afin de s’adapter aux besoins des consommateurs finaux. L’entreprise doit s’assurer d’atteindre les objectifs de production.

Il faut surveiller de près les indicateurs liés aux performances des ventes et des salariés. Si nécessaire, la direction apporte des modifications au niveau de la production ou au niveau des horaires de travail des travailleurs.

Durant cette phase, l’entreprise devrait penser à l’établissement des normes de conformités pour les différentes installations. Il faut que chaque fourniture et chaque produit soient traités, stockés dans de meilleures conditions.

Expédition des produits finis

Cette phase implique habituellement le transport et la distribution des marchandises finales aux consommateurs et aux détaillants. Elle doit apporter des réponses aux demandes des clientèles à propos d’un produit ou d’un service. Les stocks devraient être aussi gérés dans le lieu de stockage. Ils doivent être conservés de manière adéquate et contrôlés pour éviter la péremption.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.