Comment fonctionne la compensation carbone ?

Les bouleversements environnementaux dus au changement climatique ont attiré l’attention de plusieurs acteurs sur la nécessité de préserver la nature. C’est dans ce contexte que le sujet de la compensation carbone a fait son apparition sur le devant de la scène. Découvrez ici l'essentiel à savoir sur le fonctionnement de cette nouvelle directive.

Réduire son impact carbone

La toute première étape du fonctionnement de la compensation carbone consiste à réduire considérablement son impact environnemental. Pour ce faire, plusieurs habitudes et comportements doivent être adoptés.

Manger plus de fruit et légume

En réalité, lorsque vous consommez plus de la viande par exemple, vous participez à la production industrielle intense de l’élevage. Cela occasionne une émission importante de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. De ce fait, plus vous réduisez votre consommation en viande, plus votre empreinte carbone est revue à la baisse.

Privilégier les modes de transports non polluants

S’il n’est pas question de force majeur ou de nécessité absolue, vous pouvez remplacer votre voiture ou votre transport aérien par le vélo ou le train. C’est en ce sens qu’utiliser votre VTT pour vous rendre dans votre lieu de travail serait un excellent moyen de réduire votre impact carbone.

Calculer son empreinte carbone

La compensation carbone consiste à financer un projet environnemental pour réduire les émissions de CO2. Vue donc sous cet angle, l’une des démarches à mener est le calcul de son empreinte carbone. Cela se fait en deux étapes.

Analyse de son empreinte carbone

L’analyse de son empreinte carbone consiste en terme clair à évaluer la quantité de CO2 émis dans l’atmosphère due à une activité.

Ainsi, qu’il s’agisse d’un particulier, d’une entreprise ou d’un État, tout le monde peut évaluer son impact environnemental en mesurant leur empreinte carbone. Pour ce faire, plusieurs données sont à prendre en considération. Il s’agit, notamment :

  • Du Transport,
  • De la maison et de l’énergie,
  • De la consommation et du style de vie.

Toutefois, concernant un État ou une entreprise, au lieu d’utiliser le terme d’empreinte carbone, il est d’usage de dire le bilan carbone. De toute façon, la méthode de calcul demeure la même. Il suffit d’utiliser quatre formules.

Calcule de l'empreinte carbone

La première formule que vous pouvez employer pour calculer votre empreinte carbone tient compte d’une seule personne. Ainsi, connaissant votre moyen de transport et votre consommation en source d’énergie, vous pouvez employer la formule suivante : Consommation de source d’énergie utilisée X Facteur d’émission.

Par ailleurs, si le calcul de l’empreinte carbone concerne plus d’une personne et que la consommation en énergie de chaque individu est connue, vous pouvez utiliser la formule suivante : Consommation de source d’énergie X Facteur d’émission.

D’un autre côté, si vous ne connaissez pas votre consommation en énergie et vous souhaitez calculer votre empreinte carbone, il suffit d’employer la formule suivante : Consommation de source d’énergie utilisée X Distances parcourues X Facteurs d’émission.

Si vous souhaitez par contre calculer l'empreinte carbone d'un groupe de personnes ne connaissant pas leur consommation en source d’énergie. Il suffit d’utiliser la formule suivante : Consommation de source d’énergie X Distances parcourues X Facteurs d’émission.

Financer les émissions de CO2 inévitables

La dernière étape de la démarche de compensation carbone est le financement des projets environnementaux par l’achat de crédit carbone. C’est d’ailleurs le fondement même de la stratégie de compensation carbone. Il regroupe trois projets majeurs.

Le projet forestier

Le projet forestier est un type de financement qui consiste à investir dans la séquestration et le stockage du carbone par les forêts. De cette façon, vous participez par biais de plusieurs intermédiaires au financement de la reforestation avec la plantation d’arbres. Les projets financés empêchent également la déforestation. Retenez que la prolifération des arbres représente un excellent moyen pour plus absorber le CO2.

Le projet de promotion des énergies renouvelables

À travers votre crédit carbone calculé en fonction de votre empreinte carbone, vous pouvez financer les projets de réalisation des énergies renouvelables. Ainsi, grâce à votre participation, des énergies plus propres vont voir le jour. Et cela se concrétise par le remplacement des énergies polluantes par celles dites vertes.

Le projet de développement technologique pour l’utilisation optimale des énergies

Que vous soyez un État, une entreprise ou un particulier, vous participez à la compensation carbone volontaire ou obligatoire lorsque vous financez un crédit carbone. Ce financement permet de développer des technologies propres pour assurer la croissance des secteurs énergétiques avec une optimisation de la consommation.

En définitive, la compensation carbone a pour finalité, l’atteinte d’une neutralité carbone. Il s’agit d’un concept qui consiste à supprimer l’équivalent de la quantité du CO2 produit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.