C’est quoi la gestion d’approvisionnement ?

Les PME, les grandes entreprises et les start-up misent sur la gestion d'approvisionnement pour optimiser le développement de leurs activités. Il existe plusieurs méthodes de gestion des approvisionnements pouvant être appliquées pour une meilleure rentabilité. Toutefois, il est préférable d'identifier celle qui prend en compte les spécificités liées au secteur d'activité. Elle doit être collaborative et interactive. Découvrez tous les détails sur la gestion d'approvisionnement !

La gestion de l'approvisionnement : de quoi s'agit-il et en quoi consiste-t-elle ?

La gestion des approvisionnements a pour but de gérer les divers éléments du flux de production à savoir matières, intrants, biens. Elle consiste à garantir le bon fonctionnement d'une entité, en répondant aux besoins des unités qui la composent. Ceci passe par l'achat des consommables, marchandises, matières premières, pièces, chez des fournisseurs spécialisés. Ceux-ci constituent les maillons de la chaîne de fabrication et peuvent ensuite être revendus, stockés ou transformés.

La gestion de l'approvisionnement est cruciale dans toutes les formes d'activités, car elle a un impact direct sur la fabrication du produit final. Lorsqu'elle est mal évaluée en termes de quantité ou de qualité, cela peut engendrer des dépenses supplémentaires et d'éventuelles pertes.

Comment fonctionne la gestion des approvisionnements ?

Bien gérer le flux d'approvisionnement prend en compte de nombreux facteurs. Traditionnellement, quatre étapes sont requises pour y parvenir.

D'abord, il faut recourir à la planification de la chaîne d'approvisionnement. Elle consiste à identifier l'ensemble des ressources dont ont besoin les clients ou les services de l'entreprise pour fonctionner. Toujours dans la planification, il faut utiliser les indicateurs métriques pour s'assurer que la chaîne est efficace et apporte une vraie valeur ajoutée.

En second lieu, vient le sourçage. Il faut identifier ici les fournisseurs auprès desquels les commandes seront passées à des prix favorisant une grosse marge de bénéfice. La troisième étape est la phase de test, permettant de s'assurer de la qualité des produits et de leur conformité. Si, certains consommables sont défectueux, ils ne sont pas pris en compte lors de la livraison et sont remplacés.

Ensuite, il faut gérer les aspects liés à la livraison et à la logistique. Pour cela, coordonnez la réception des commandes, assurez le stockage, définissez le plan de transformation ou planifiez la revente. Une autre phase de test peut succéder à la livraison pour renvoyer les produits excédents.

Les techniques employées pour une gestion des approvisionnements efficace

Elles sont multiples et doivent être adaptées à la structure de production. Il convient ici de choisir une technique selon les besoins de l'entreprise. Le choix varie également suivant qu'il s'agisse d'une petite et moyenne entreprise, d'entreprise de grande taille ou de startup.

À titre d'exemple, il y a la méthode empirique. Elle se base sur l'historique des ventes ou l'étude des besoins des années antérieures pour définir le budget pour les commandes à venir. Ladite technique de gestion d'approvisionnement présente toutefois des limites. En effet, certains événements imprévisibles surviennent quelquefois d'une année à une autre et bouleversent les chiffres de ventes.

Il existe aussi la méthode prévisionnelle. Semblable en certains points à la première, celle-ci se différencie par la réalisation de diverses analyses. Il s'agit entre autres de l'étude du contexte économique, de la situation du marché et de la concurrence. Les deux cas précités sont spécifiquement considérés comme des méthodes par analyse.

D'autres techniques se basent sur la demande afin d'éviter des dépenses inutiles et de se passer des coûts inhérents au stockage. Il s'agit de :

  • JAT (juste à temps) ;
  • Kaban (mise en place d'un stock minimum) ;
  • MRP (management de ressources de production).

Ces trois techniques ont pour objectif de minimiser les pertes et d'axer la procédure de gestion d'approvisionnement sur la demande.

Pourquoi optimiser la gestion des approvisionnements ?

Comme annoncé précédemment, l'optimisation intervient pour minimiser les dépenses et les gaspillages liés à la production. Elle permet également d'anticiper les pénuries de matières. Mieux, il devient possible de lancer de nouvelles commandes dans les temps pour satisfaire les services ou les acheteurs. Ainsi, les clients se plaignent moins d'une mauvaise qualité de service (livraison manquée pour indisponibilité du stock).

La gestion des approvisionnements garantit une optimisation dynamique des prix. À titre d'exemple, les produits périssables doivent normalement être conservés pendant une durée bien déterminée. À la fin de cette période, ils doivent être liquidés avec des remises considérables. Grâce aux logiciels d'analyse, il est possible d'ajuster les prix de façon dynamique en tenant compte des prévisions pour répondre à la demande.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.