Bolloré Logistics

Bolloré Transport et Logistics est un géant mondial dans le domaine des transports et de la logistique. Depuis sa création, cette filiale du groupe français Bolloré ne cesse de se développer. Les solutions qu’elle propose à ses partenaires font d’elle une référence dans le secteur des transports et logistiques et au-delà. C’est une fierté de l’Hexagone à l’échelle internationale. Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir de cette succursale.

Brève historique de l’entreprise

Bolloré Logistics est une filiale de la multinationale française Bolloré, l’une des 500 plus grandes compagnies au monde. Elle est dirigée aujourd’hui par Cyrille Bolloré, le plus jeune des trois fils de Vincent Bolloré.

Présente sur tous les continents, c’est particulièrement en Afrique que la filiale Bolloré Logistics va naître. En effet, en 2008, le groupe Bolloré décide de regrouper ses activités d’infrastructure et de logistique en Afrique : Bolloré Africa Logistics. La société est déployée dans 45 pays en Afrique à travers 250 succursales et emploie 25 000 salariés.

Soucieux d’améliorer ses prestations et ses performances, la direction réorganise Bolloré Africa Logistics en mars 2016. Ils rebaptisent la société Bolloré Transports et Logistics que certains appellent tout simplement Bolloré Logistics. Sa mission est de soutenir la croissance de ses clients en leur proposant des services personnalisés.

Les différents domaines d’intervention de l’entreprise

Pour mener à bien sa mission en Afrique, Bolloré Logistics s’est subdivisé en départements : Bolloré Ports, Bolloré Logistics, Bolloré Railways et Bolloré Energy.

Bolloré Ports

À travers Bolloré Ports, la société Bolloré Transport et Logistics gère de nombreux terminaux portuaires dans le monde, mais principalement en Afrique. Chaque année, Bolloré Ports investit pour près de 250 millions d’euros dans la construction et la gestion des infrastructures portuaires.

Dans presque toute l’Afrique de l’Ouest (en Guinée-Conakry, en Sierra Leone, au Liberia, en Côte d’Ivoire, au Ghana, au Togo, au Bénin, au Nigeria) Bolloré Transport et Logistics exploite des terminaux à conteneurs dans le cadre d’un partenariat public-privé. Dans le reste du continent, Bolloré Ports est présent au Cameroun, au Gabon, en Centrafrique, au Congo Brazzaville, aux Comores, etc. En Asie, on le retrouve en Inde et en Haïti en Amérique.

Bolloré Ports s’occupe aussi des terminaux routiers et ports secs dans nombre de pays africains. Par ailleurs, ce département de la succursale prend également en charge l’entretien, la réparation et la rénovation des navires.

Bolloré Logistics

Bolloré Logistics est l’un des 10 premiers groupes mondiaux présents dans les métiers de l’organisation du transport et de la logistique. Bolloré Logistics, c’est déjà 650 00 tonnes de fret aérien, 826 000 EVP de fret maritime. Ce département est spécialisé dans les opérations pré- et post- acheminement, d’expéditions maritimes/aériennes, de contrôles de sécurité de chargement. Au cours de l’année 2020, en pleine crise sanitaire mondiale, cette division a fait ses preuves. Son expertise a été précieuse dans l’acheminement des masques, des équipements de protection, des tests Covid et les vaccins à destination des pays à revenus modérés.

Bolloré Railways

Bolloré Railways, département dédié à l’exploitation des chemins de fer gère et développe trois concessions en Afrique. Il s’agit de Sitarail en Côte d’Ivoire et au Burkina Faso depuis 1995, Camrail au Cameroun depuis 1999 et Benirail au Bénin et au Niger depuis 2015

Bolloré Energy

Cette entité s’occupe de la distribution de produits pétroliers tels que le fioul domestique, le gazole routier et non routier auprès de 600 000 clients.

Quelques chiffres sur Bolloré Transports et Logistics et avenir de la succursale

Bolloré Transport et Logistics est un véritable empire présent sur cinq continents (Afrique, Asie, Europe, Amérique, Océanie) avec 600 agences réparties dans 111 pays et près de 36 000 collaborateurs. Bolloré Transports et Logistics, c’est 2 006 000 m2 d’entrepôt de stockage. En 2020, l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 2,1 milliards d’euros rien qu’en Afrique.

Malgré cette performance remarquable, la société mère annonce son intention de se défaire de ses activités logistiques et portuaires après plus de trente-cinq ans d’existence en Afrique. Le 31 mars 2022, la multinationale annonce la cession de 100 % de Bolloré Transport et Logistics à l’armateur italo-suisse MSC. Cette autre multinationale dispute au danois Maersk la place de leader du transport maritime de conteneurs.

L’opération devrait être finalisée à la fin du premier trimestre de l’année 2023. Le coût de cette transaction s’élève 5,7 milliards d’euros. Avec la vente de cette filiale, le groupe Bolloré va presque entièrement quitter le continent noir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.