avion électrique

Un avion électrique alimenté à l’hydrogène effectue son premier vol entre deux aéroports commerciaux

Le développeur allemand H2FLY indique que son démonstrateur HY4 a également établi un nouveau record d’altitude pour un avion à pile à combustible.

Un prototype d’avion à pile à combustible a effectué le premier voyage entre deux aéroports commerciaux d’un avion électrique alimenté à l’hydrogène, selon le développeur allemand de technologies H2FLY.

La société basée à Stuttgart a annoncé que son avion de démonstration HY4 a parcouru 124 km entre Stuttgart et l’aéroport de Freidrichshafen le 12 avril. Le lendemain, l’avion à quatre places a atteint une altitude record de 2,2 km.

« Il s’agit d’un exploit remarquable pour H2FLY, car aucun autre avion de transport de passagers fonctionnant à l’hydrogène n’a jusqu’à présent effectué un vol entre deux aéroports commerciaux », a déclaré Josef Kallo, directeur général. « Nous sommes également ravis d’avoir établi ce que nous pensons être un nouveau record mondial en atteignant une altitude de plus de 2000 mètres avec notre avion HY4. »

vol commercial d'un avion électrique

Walter Schoefer, porte-parole du conseil d’administration de l’aéroport de Stuttgart, a ajouté : « C’est une nouvelle étape sur le long chemin du processus de transformation de l’aviation vers un transport aérien plus respectueux du climat. Nous considérons les moteurs hydrogène-électrique comme la clé du vol à zéro émission. »

H2FLY, qui a été fondée en 2015 par cinq ingénieurs du Centre aérospatial allemand et de l’Université d’Ulm, a pour objectif de livrer le premier groupe motopropulseur d’avion hydrogène-électrique commercial pour aider à « débloquer l’ère du transport aérien durable sans émissions ».

« Dans quelques années seulement, les avions hydrogène-électrique pourront transporter 40 passagers sur des distances allant jusqu’à 2 000 km », affirme l’entreprise. « H2FLY a bouclé avec succès un important tour de financement en avril 2021, sécurisant sa croissance et permettant à la société de commencer à mettre à l’échelle sa technologie et à résoudre les défis qui y sont liés. »

Elle ajoute que HY4 pose les « bases du travail de développement d’un Dornier 328 de 40 places à hydrogène-électrique, qui sera développé conjointement avec Deutsche Aircraft d’ici 2025 ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.