5 conseils pour bien gérer sa flotte automobile

La bonne gestion de votre flotte automobile implique la maîtrise de certaines notions. Pour y parvenir, il est recommandé de prendre en compte certains critères que voici.

1-Tenir compte de vos besoins pour constituer votre flotte automobile

Pour bien gérer votre parc automobile, vous devez disposer des véhicules qui répondent aux besoins de votre entreprise. Il faut donc opter soit pour une flotte interne ou externe. Si vous disposez d’une petite entreprise, la meilleure manière de bien la gérer, c’est de vous en occuper vous-même. Lorsque vous croissez dans votre activité, recourir à des prestataires externes s’impose. Il convient aussi de tenir compte du mode de financement du parc automobile pour sa gestion. Vous pouvez choisir entre :

  • la location à longue durée,
  • la location à courte durée,
  • la location à moyen terme,
  • l’achat,
  • la location avec option d’achat.

Il faut dire que tout ceci dépend obligatoirement des options liées au type de véhicules nécessaires à votre activité. Pour cela, optez pour des modèles assez connus. Cela vous permet d’anticiper sur la disponibilité des pièces lors des réparations.

2-Entretenir la flotte automobile

L’entretien des véhicules qui constituent votre flotte automobile est essentiel pour sa gestion. Cela vous permet d’anticiper la maintenance de ce parc automobile qui vous permet de mettre en œuvre votre activité. De plus, entretenir votre flotte automobile vous permet de rester dans les normes légales. Avec cette option, vous disposez des véhicules performants, ce qui permet à vos salariés de bien faire leur travail. L’entretien régulier de votre flotte automobile se fait sur les points suivants :

  • la révision des pneus,
  • la vidange,
  • la révision générale.

Il faut aussi prendre en compte la mise en œuvre et les démarches nécessaires pour la réalisation des contrôles techniques.

Les contrôles techniques se font généralement une fois l’année ou une fois tous les deux ans. Par ailleurs, vous devez tenir compte du type de motorisation dont vous disposez. Pour les véhicules à essence, les contrôles techniques doivent se faire tous les 15 000 km. Par contre, lorsque vous avez des véhicules à moteur diesel, il faut attendre les 20 000 km pour passer un contrôle technique.

3-Faire des sensibilisations à l’endroit des conducteurs

L’une des choses les plus importantes qui permettent de bien gérer une flotte automobile, c’est bien la sensibilisation des conducteurs. Ce sont eux qui passent le plus de temps dans ces véhicules. Vous devez de ce fait les sensibiliser sur les bons comportements à adopter en circulation.

Il est important que les risques d’accident et de forte consommation soient radicalement réduits. Pour cela, la sensibilisation à l’éco conduite semble être l’alternative parfaite. En plus de vous aider à faire des économies tout en pensant au bien-être de la planète, vous avez la certitude que vos véhicules s’usent moins.

Tout se décide avant le premier contact des conducteurs avec les véhicules. Il est essentiel d’organiser des réunions en guise de séances de prévention. C’est l’occasion idéale pour présenter les méthodes de conduites permettant d’économiser du carburant. De plus, avec les méthodes de l’éco conduite, les meilleurs systèmes de freinage et de diminution de vitesse vous sont enseignés.

4-Penser à une bonne gestion des coûts liés à la flotte automobile

La mise en place d’une politique automobile se rapproche beaucoup plus de la gestion des coûts liés à la gestion de votre flotte automobile. Vous devez, en amont, mettre en place une politique visant à la détermination des règles et des critères de choix. Il faut noter que la mise en place d’une politique de gestion des coûts est indispensable pour la gestion des coûts. Voici les options à prendre en compte pour établir la politique automobile :

  • la bonne sélection des modèles de véhicules,
  • le meilleur tarif,
  • la bonne valeur résiduelle.

Il faut noter que ces règles doivent être déterminées en fonction des besoins de votre entreprise. Ainsi, la prise en compte de ces paramètres vous permet de mieux optimiser la gestion de votre flotte automobile. En fonction de l’outil que vous choisissez, les options peuvent différer. Certaines normes sont à respecter et un contrôle des véhicules s’impose. À vous de choisir le bon outil.

5-S’équiper du bon outil

Généralement, pour la gestion d’une flotte automobile, Excel est l’outil par prédilection. Cependant, avec cet outil, l’ensemble des données qui permettent de suivre les véhicules. En dépit de ces possibilités assez avantageuses, Excel est un outil qui présente certaines limites. En effet, pour renseigner les informations, il faut le faire manuellement. De plus, la mise à jour des informations nécessite l’intervention du gestionnaire. Pour vous faciliter une gestion assez simple, il vous faut disposer d’un outil adapté. En la matière, plusieurs outils sont disponibles. Il faut tout de même opter pour un outil capable de vous assister dans vos tâches au quotidien.

Cela dit, vous disposez de toutes les fonctionnalités nécessaires pour bien gérer votre parc. De plus, il vous est plus facile d’attribuer les tâches aux personnes chargées de les réaliser. En quelques clics, vous avez une parfaite maîtrise de toutes les réalités qui concernent la gestion de votre flotte automobile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.